Le Niger | La Belgique et la FAO au soutien de 23 600 ménages nigériens fragilisés par la pandémie de la covid-19 (IN FRENCH)

Le Niger | La Belgique et la FAO au soutien de 23 600 ménages nigériens fragilisés par la pandémie de la covid-19 (IN FRENCH)
Tags: NIGER, WESTERN AFRICA, COVID-19, DROUGHT, INSECURITY, VULNERABLE COMMUNITIES, AGROPASTORALIST, LIVELIHOODS, FOOD INSECURITY, FOOD SECURITY, NUTRITION, SFERA, RESOURCE PARTNERS, BELGIUM,

03/11/2020

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Belgique lancent un nouveau projet pour soutenir les ménages d’agropasteurs vulnérables touchés à la fois par les effets de la pandémie de la covid-19, le changement climatique, la crise liée l’insécurité et les risques d’invasion de criquets pèlerins afin de leur permettre de reconstruire leurs moyens d’existence et de renforcer leur résilience.

Le projet intitulé «Renforcer la résilience des ménages agropasteurs vulnérables victimes de la pandémie de la covid-19 et autres aléas (changement climatique, insécurité et risques d’invasion du criquet pèlerin)», financé par la Belgique pour un montant de 500 000 USD, à travers la fenêtre de réponse à la covid-19 dans le cadre du Fonds spécial pour les activités d’urgence et de relèvement (SFERA), permettra d’assister 23 600 ménages à travers la distribution d’intrants agricoles et d’élevage. Les ménages bénéficieront également d’activités génératrices de revenus, de la mise en place d’ouvrages antiérosifs ainsi que de bandes de pare-feu dans le cadre d’activités d’espèces contre travail.

Le Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires, lors de l’actualisation du Plan soutien aux populations vulnérables, indiquait que 5,6 millions de personnes seraient potentiellement impactées par la covid-19 et que 2,7 millions de personnes étaient estimées en situation d’insécurité alimentaire aiguë à des niveaux de crise ou plus élevés (Phase 3 et plus) pendant la période de juin–août 2020, dont 2,4 millions vivant dans les zones rurales.

Face à cette situation, la FAO et la Belgique ont lancé un projet d’urgence pour répondre aux besoins prioritaires des ménages d’agropasteurs durement touchés par les effets de la covid-19 et d’autres chocs dans le pays. Le projet s’inscrit dans le cadre du Plan global de réponse à la pandémie de la covid-19 visant à en atténuer l’impact négatif sur les moyens d’existence agricoles et sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables.

Le projet permettra aux populations assistées de préserver leurs moyens d’existence en réduisant l’adoption de mécanismes de survie dangereux. Ainsi les bénéficiaires auront accès à une alimentation nutritive et diversifiée ainsi qu’à des revenus pour subvenir à leurs besoins de première nécessité. Le Représentant de la FAO au Niger remercie la Belgique pour les multiples appuis reçus en 2020 ayant permis de redonner de l’espoir aux populations vulnérables au Niger.

Source : Fao